GRANDES INQUIETUDES QUANT A LA SANTE ET LA SECURITE DU LEADER DU PEUPLE KURDE ABDULLAH OCALAN

Depuis quelques jours, des informations extrêmement préoccupantes diffusées sur les réseaux sociaux font état de la mort du leader du peuple kurde Abdullah Ocalan en prison. Ces informations inspirent les plus grandes craintes au peuple kurde quant à la santé et la sécurité d’Öcalan.

Les débats lancés récemment par les médias turcs sur la question de savoir si Ocalan était toujours en vie ont suscité les plus vives inquiétudes chez les Kurdes en Turquie.

Tout le monde sait à quel point notre peuple est sensible à la question de la santé et de la vie du leader kurde. A cet égard, les démentis du procureur de la République de Bursa ne sont nullement suffisants.

C’est un droit fondamental pour sa famille et ses avocats que d’être informés sur son état de santé. Pour cela, ils doivent être autorisés à lui rendre visite d’urgence.

Il n’est pas possible pour notre peuple de se contenter d’une déclaration informelle du Procureur de la République de Bursa. Nous ne serons pas rassurés tant que nous n’aurons pas d’informations fiables.

Le Gouvernement AKP d’Erdogan est directement responsable de la sécurité et de la santé d’Ocalan ainsi que des torts qu’il pourrait subir. Sa famille et ses avocats ont droit à des informations sur sa situation.

  • Nous appelons le Comité pour la Prévention de la Torture (CPT) à intervenir pour garantir la communication par les autorités turques des informations nécessaires sur la situation d’Abdullah Ocalan.
  • Nous appelons toutes les organisations kurdes et les forces démocratiques à se mobiliser et demander des explications sur la santé et la sécurité d’Ocalan.
  • Nous appelons les puissances internationales qui ont livré Abdullah Ocalan à la Turquie le 15 février 1999 à intervenir pour réparer leurs responsabilités dans son enlèvement et les violations de droits subies ensuite durant son procès et sa détention.
PARTAGER